Caudalie

Nous y voilà. Cet article sera t’-il le « premier article » de ceux prévus une fois par semaine ? Commençons par un sujet qui parle bien être, beauté et problèmes de femmes.

Je ne vais pas vous mentir, en ce moment ça ne va pas fort. Le moral un peu dans les chaussettes, je resterais bien dans mon lit douillet plutôt que d’aller affronter ces heures de travail difficiles et peu passionnantes. Et quand je ne vais pas bien, j’ai une petite habitude… je vais à la parapharmacie en quête d’un nouveau produit. J’adore ces endroits ! Et en particulier ma parapharmacie discount près de chez moi, où je trouve toujours ce qu’il me faut. Ces derniers jours j’ai lu quelques revues/avis sur la nouvelle gamme de produits Avène. J’ai envie de tester, ça tombe bien mon tube de crème hydratante du matin est presque vide. Donc c’est parti, en route ! Comme d’habitude, à peine entrée il y a toujours une vendeuse/conseillère pour me demander si j’ai besoin d’aide. Je réponds poliment non merci et je poursuis ma quête. Une fois LE produit entre mes mains, je le tourne, le retourne pour lire ses particularités, ses promesses… Jusqu’à ce qu’un doute s’installe. Et si ce produit n’était pas fait pour moi ? Je ferais peut-être mieux de demander de l’aide à la gentille vendeuse finalement. Après tout, je ne suis pas une pro. Effectivement il s’avère que je me trompe. Le produit en question, d’après la conseillère, n’est pas adapté à mon état cutané et serait plutôt réservé aux « peaux matures ». Elle m’oriente vers une crème tout à fait différente, d’une marque qui m’est totalement inconnue. Elle me vente ses bienfaits pour la peau acnéique (elle a tout de suite remarqué mes vilains boutons du moment, je ne peux rien cacher) et m’offre des petits échantillons de soins à appliquer le soir. D’après les explications et l’emballage, cette crème est utilisée et/ou souvent prescrite par les dermatologues. Je fais confiance et me dirige vers la caisse. Au passage, je me laisse tenter par un petit paquet rassemblant une crème pour les mains et un baume à lèvres Caudalie.

Tout ça pour dire qu’à chaque fois que j’entre dans une parapharmacie avec en tête un produit précis, je ne ressors jamais avec. Je sais que les vendeuses reçoivent des primes pour la vente de certains articles, alors je me demande si je peux toujours leur faire confiance, si je dois me méfier et finalement n’acheter que ce dont j’ai envie sans me poser de questions. Comment faire pour savoir si leur avis est sincère ? Peut-on encore faire confiance aux professionnels de la beauté à l’heure ou nous pouvons tous nous renseigner sur Internet ? Et vous, savez vous exactement ce qu’il vous faut pour votre peau ou laissez vous guider et conseiller à chaque fois sans crainte ?

Et puis ensuite, en continuant mon chemin je suis entrée chez Princesse Tamtam et j’ai trouvé un joli bonnet soldé !

 

 

Une réflexion sur “

  1. Donc toi, ton remède « moral dans les chaussettes » c’est la parapharmacie? Moi, c’est la maison de la presse. Sinon, pour les conseils des vendeuses, je me laisse guider, sachant bien que les filles ont des impératifs. Mais bon, les produits se valent tous plus ou moins. Et puis, peut-être que parce que tu es jeune, on te propose la « promo » du mois tandis qu’aux filles plus « matures », les produits sont plus spécifiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :